3 romans, 3 ambiances pour les vacances

On ne va pas se mentir : la règle du "quand on en a lu un, on en a lu cent" pourrait très bien valoir pour des tonnes de romans feel-good. Vous vous souvenez de la collection "Red Dress Ink" ? C'était ma première rencontre avec le feel-good... qui a provoqué une addiction pendant de nombreuses années.


Mais voilà, qu'elles aient 20, 30 ou 40 ans, les héroïnes du feel-good ont toutes - ou presque - le syndrôme "Bella Swan" : canon et cool malgré elle. D'accord, ça correspond à un fantasme très répandu, mais franchement, au bout d'un moment, ça lasse, non ? Ajoutez à cela une fin hyper prévisible et vous avez le cocktail parfait pour reposer ce roman qui vous tenterait bien si vous ne deviniez pas la chute rien qu'à la 4ème de couv'.


Du feel-good, il y en a des tonnes sur le blog. Alors cette fois-ci, on va parler d'autres romans. Pour tous ceux qui, en vacances, n'ont pas envie de se plonger dans des histoires légères et frivoles, mais pas non plus envie de s'attaquer à un bon Zola de 500 pages, voici trois romans dans trois styles très différents à dévorer à la plage, à la piscine ou à la montagne. Bref, où vous voulez : l'important, c'est de kiffer. Et si vous n'êtes adeptes que du feel-good : filez lire ces 3 romans feel-good parfaits pour l'été !



My bloody Valentine : le roman à suspense


LE PITCH ♥ Comme tous les étés, Paul emmène femme & enfants en Corse pour un mois de vacances dans une villa louée avec un vieux couple d'amis. Oui mais voilà, cette année, sa femme c'est Delphine, sa nouvelle compagne, et ses enfants lui concoctent un terrain miné : entre la petite qui s'est donné comme mission de la virer avant la fin des vacances, et les ados qui se battent pour l'attention de la belle Valentine, les journées sont rythmées par des crises en tout genre... jusqu'au drame.


POURQUOI ON AIME ♥ Avec My Bloody Valentine, on n'est pas vraiment dans le registre du drame - on est dans tout ce qui vient avant. La situation s'envenime lentement, tous les éléments s'accumulent pour une montée en puissance spectaculaire vers le drame : jalousies, triangle amoureux, famille recomposée, mensonges, et l'ombre d'une ex qui plane sur la maison. Si Valentine est l'étincelle qui allume le feu, chaque mot du roman est une branche de bois prête à s'enflammer.


VERDICT ♥ Un roman lancinant et addictif : le suspense est au rendez-vous dans ce dérivé de polar où le crime n'est pas encore arrivé, mais où la coupable est démasquée dès les premiers chapitres.


Découvre les premières pages

de My bloody Valentine ici !


Le Champ de bataille : récit social et générationnel


LE PITCH ♥ Le problème avec les enfants, c’est qu’ils grandissent. Un jour, sans prévenir, ils claquent les portes, rapportent de mauvaises notes et ne s’expriment que par onomatopées. Surtout, ils cessent de vous considérer comme un dieu sur terre. La science explique qu’ils n’y sont pour rien. C’est leur cerveau en formation qui les rend feignants, impulsifs et incapables de ramasser leurs chaussettes. N’empêche. On n’a jamais rien créé de pire que les adolescents du virtuolithique. Voici l’histoire d’un couple sur le point de craquer face aux assauts répétés de leur fils de 15 ans.


POURQUOI ON AIME ♥ Parce qu'on a été adolescent•e•s, nous aussi. Parce qu'on a dormi jusqu'à 14h, qu'on a pensé que nos parents étaient vraiment des vieux cons et qu'on s'est senti•e•s incompris•e•s. Parce que Le Champ de bataille, c'est un peu plus qu'une guerre entre ado & parents : c'est l'histoire d'une famille, d'un lien qui se distord et qui se renforce, au gré des pérégrinations de chacun. Ici, les torts ne soient jamais unilatéraux : c'est un roman générationnel où les points de vue se chevauchent mais peinent à se comprendre et, finalement, celui qui part en vrille n'est pas celui auquel on pouvait s'attendre.

Seul bémol : les attentats - de Paris et Bruxelles - prennent une grande place à mi-chemin du roman... mais n'y apportent pas grand chose, si ce n'est un pathos qui dessert le récit.


VERDICT ♥ Un roman plaisant et familial à faire lire à tous les ados... et à leurs parents.


Découvre les premières pages

du Champ de bataille ici !


Le Cactus : l'anti-héroïne feel-good


LE PITCH ♥ À quarante-cinq ans, Susan Green s’est fabriqué une vie parfaite : elle a un métier qu’elle adore, un joli studio dans lequel elle cultive ses précieux cactus, un arrangement bien particulier avec Richard, qui lui procure sorties culturelles et satisfaction sexuelle. Tout est sous contrôle, sauf son insupportable frère, Edward, un fainéant alcoolique qui vit aux crochets de leur mère malade. Cette merveilleuse mécanique commence à se dérégler quand Susan apprend qu’elle est enceinte (comment a-t-elle pu faire une erreur aussi énorme?) et que sa mère décède en laissant à Edward la totalité de sa maison (comment sa mère a-t-elle pu la trahir ainsi?). Hors de question de garder Richard, le père de l’enfant, dans le paysage, leur accord était très clair, et hors de question de laisser son frère hériter! Déterminée, inflexible, Susan se bat sur tous les fronts, en vain. L’inaccessible «cactus» va-t-il enfin laisser un peu de place à l'improvisation et au lâcher-prise?


POURQUOI ON L'AIME ♥ Parce que Susan est l'anti-héroïne idéale. 45 ans, socialement inadaptée, sans mari, sans enfant et sans aucun désir de s'accomplir en parfaite petite épouse. Antipathique, sacrément chiante, trop raisonnable et prévisible pour paraître cool : impossible de ne pas adorer ce personnage aux antipodes de ce qu'on a l'habitude de lire. Et si le syndrome d'identification ne fonctionne pas : tant mieux ! Car on se laisse très facilement happer dans le mystère familial qui se dessine - qu'est-ce que son frère sait de plus qu'elle sur leur mère ? - et dans le triangle amoureux un peu loufoque.


VERDICT ♥ Un vrai roman feel-good, loin des clichés habituels du genre - ça fait du bien à lire. Seul bémol : un fin un peu prévisible ? À vous de juger !


Découvre les premières pages

de Le Cactus ici !


en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY