Cher bookstagram...

Cher Bookstagram,

Ça fait maintenant deux ans qu’on se connait, qu’on se voit, qu’on se like et plus si affinités. Alors j’avais envie de blablater un peu avec toi ce soir, de te parler de cette nouvelle année qui commence. Oui, bon, c’est vrai, il est un peu tard pour les voeux et les résolutions. So what ?

En deux ans, j’ai lu beaucoup de romans. J’ai reçu l’équivalent de 199 tonnes de livres, j’ai bouffé un nombre délirant de pages et j’ai écrit, écrit, écrit pour partager avec toi mes lectures. J’aime croire que j’ai mis un peu de couleurs dans ton feed, à défaut d’avoir des paillettes. J’ai overdosé Photoshop, j’ai éculé mes murs pastels, je me suis mis la pression pour poster mes deux chroniques par semaine et le rendez-vous hebdomadaire du cadavre exquis.

Enfin, la pression, n’exagérons rien. Je ne me suis jamais obligée à poster quoi que ce soit, mais ça m’est arrivé - souvent - d’être insatisfaite de n’avoir pas respecté le calendrier imaginaire que je m’étais fixé.


J’ai passé des heures à tester des choses, sans réussir à obtenir un résultat concluant. Parce qu’entre ce que j’imagine et ce que ça donne, il y a souvent un monde. Parfois, ça a marché. Et ça m’a procuré une fierté dingue de voir que j’avais réussi à accomplir quelque chose de nouveau.


Alors voilà, cette année, j’ai décidé de me détendre du slip. De poster ce que je veux, quand je veux. Une fois par semaine, ou deux, ou trois, ou dix. Cette petite missive, par exemple, qui me trotte dans la tête depuis une semaine. Une vidéo très spéciale, bientôt, et bien sûr, des chroniques. Ça, ça ne change pas.


En 2020, il y aura toujours des murs colorés, mais un peu moins quand même. Il y aura des formats que je n’ai pas trop l’habitude de faire, que j’apprends en cours de route : du dessin, du stop motion, des gifs - bref, tu l’auras compris, ton feed va être animé ! Il y aura aussi plus de formats comme celui-ci - des blabla « sans filtre », des petits morceaux de vie, des humeurs.


En bref, cette année, je me suis promis de mettre à l’honneur la créativité. De faire moins, mais mieux. D’apprendre de nouveaux outils, d’essayer de nouvelles choses. De prendre le temps de penser, imaginer, fabriquer, éditer des contenus plus importants qui auront, je l’espère, plus de saveur pour toi.


Alors, cher bookstagram, je te souhaite une année follement créative… Et je me la souhaite aussi !

en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY