L'amour sous algorithme, Judith Duportail


Tinder, on l'a tous (ou presque) dans notre téléphone. Peut-être que tu l'as juste téléchargée pour voir - et c'est tout. Peut-être que tu swipes tous les soirs en végétant sur ton canapé, ou même que tu y as trouvé plusieurs histoire d'amour, d'un jour ou de rien du tout. Mais voilà : Tinder, ce n'est pas "juste" une appli : c'est le Candy Crush du cul, c'est l'addiction by design, c'est la récompense aléatoire qui titille ton cerveau pour susciter l'envie irascible d'y retourner, encore et encore. C'est aussi une boîte américaine qui engrange toutes tes données, qui note ta désidérabilité et qui, au fond, finit par influer sur ta vie amoureuse. Tu pensais que Tinder, c'était la liberté de rencontrer n'importe qui, n'importe quand ? Et bien non. Bienvenue dans le monde merveilleux de l'algorithme le plus célèbre et le plus controversé de ton smartphone.


Love me Tinder


L'Amour sous algorithme, c'est une enquête passionnante menée par Judith Duportail, une journaliste indépendante avec un fort penchant pour le swipe. Après une rupture un peu moche, elle décide de s'inscrire sur la diabolique appli de rencontre... Et y découvre l'ivresse provoquée par les matchs. Oui mais voilà, en creusant un sujet, elle tombe sur une interview et apprend que l'appli attribue secrètement une “note de désirabilité” à chacun de ses utilisateurs. Comme à l'école primaire où les petits garçons listaient les petites filles et leur donnaient des notes - si cruel, mais si banal.


Pour conjurer le sort et un peu aussi pour prendre une revanche sur son passé, Judith Duportail se lance dans une enquête haletante avec l'aide de hackers, d'avocats et de sociologues pour réussir à dégoter deux bombes : l'intégralité de ses données collectées par Tinder (800 pagesà, et le brevet explosif sur lequel l'algorithme est fondé. De quoi faire trembler Tinder ? Complètement.


Et si Harry & Sally s'étaient rencontrés sur Tinder ?


C'est une des révélations phares du roman.


"À titre d’exemple uniquement, imaginons qu'Harry et Sally sont deux utilisateurs du service. Dans cet exemple, Harry a 10 ans de plus que Sally, il gagne 10 000 $ de plus par an , et il est titulaire d’un Master tandis que Sally s’est arrêtée à la licence. Malgré ces disparités, le serveur attribuera au profil de Sally une note élevée qui rendra plus probable sa présence dans le liste de résultats proposés à Harry.

Néanmoins, si la recherche avait été effectuée par celle-ci et que le profil d’Harry avait été évalué par le serveur, on aurait pu avoir une note différente. Ainsi, si c’était elle qui aurait 10 ans de plus, qui gagnait 10 000 $ de plus et qui était titulaire d’un Master contre une licence pour Harry, le serveur aurait attribué une note plus basse au profil d’Harry, qui aurait donc eu moins de chances de se retrouver dans la liste de résultats de Sally.'"


Tinder serait-elle l'appli de rencontres la plus sexiste ? Oui. Mais la vraie question reste encore de voir comment elle influence nos relations.


Bilan ?


De la façon dont on consomme l'amour au XXIème siècle, en passant par l'addiction, la gamification et la tonne de données chippées par Google et ses copains : L'amour sous algorithme est une plongée fascinante dans les méandres de Tinder. L'enquête combine à la fois le point de vue de la journaliste et celui de l'utilisatrice qui se confondent à mesure que les indices se dévoilent. Et si c'était nous ? Le constat est affligeant - mais ce qui l'est encore plus, c'est l'emprise que l'application réussit à avoir sur nous. À lire d'urgence !


Tu peux lire les premières pages du roman juste ici !





en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY