L’Échappée douce, Laurence Couquiaud

Voilà encore un bel exemple d’à quel point nos a priori sur les romans peuvent être faux.


À la découverte de L’Échappée douce


Marion a 14 ans, un crush adolescent sur Callum, égérie d’une marque de vêtements, la chance d’être tirée au sort pour passer 3 jours avec lui et la poisse de chopper une insolation au dernier moment. Claire, sa tante, prend alors la relève et file dans la capitale pour permettre à Manon de vivre par procuration cette douce échappée en bonne compagnie. Mais entre Claire et Callum, le courant passe très bien... Trop bien ? Ce rendez-vous arrangé de dernière minute se transforme très vite en un tête à tête sulfureux où le désir les consume et pousse Claire à remettre sa vie de famille en question.


”Quarante-huit heures, cinquante peut-être, qu’est-ce dans toute une vie ? Trois jours sur le calendrier qui bousculent une existence, sa stabilité et son lot de certitudes.”


Un roman à rebours des à prioris


L’échappée douce, c’est un roman surprenant de la première À la dernière page. Au premier abord, ça a tout l’air d’un roman classique. FAUX.

Et puis les premières pages ont de quoi aiguiller la lecture, avec leurs airs de feel-good version midinette. ENCORE FAUX.

À mesure que les pages défilaient, il a fallu m’y résoudre : on tombait dans le mom-porn, une version française de Christian Grey et de son Anastasia. TOUJOURS FAUX.

Un roman d’amour, alors ? Là encore, la fin ne m’a pas laissée sur ma faim : L’échappée douce ne peut se résumer à si peu.


C’est un roman hybride qui mélange les genres, qui change de cap, qui trouble la lecture par une prose agile, des têtes à tête sulfureux et une visite intimiste d’un Paris qui n’appartient qu’aux couples. C’est une pause de douceur, d’attente et d’anticipation que seuls les premiers émois qui précèdent les relations amoureuses peuvent offrir. Tout se passe avant que ça se passe, et la question essentielle qui occupe le lecteur autant que les personnages est : ”est-ce que ça va se passer ?” Claire va-t-elle craquer ? Callum va-t-il partager ses sentiments ?

La seule réponse que je peux vous donner est la suivante : quelle que soit la direction que vous pensez que le roman prend, vous vous trompez.


Découvre les premières pages du roman juste ici !




en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY