Le plus fou des deux, Sophie Bassignac

« Tout programme exigeant une discipline stricte doit inclure ça marge d’erreur. Alexandre Lanier à très vite occupé toute ma marge d’erreur. »


Si un inconnu vous rejoignait dans une salle de cinéma et vous menaçait de se suicider ce soir, que feriez-vous ? C’est le point de départ de ce roman atypique conté avec la délicatesse et le naturel de Sophie Bassignac. Après « Séduire Isabelle A » qui versait plutôt dans la comédie familiale, Le plus fou des deux ausculte la spontanéité de la vie et la façon dont elle fait ressurgir un passé qu’on croyait enterré.



Le pitch


Quand Lucie Paugham, célèbre marionnettiste, croise Alexandre Lanier dans une salle de cinéma vide, le destin les lie aussitôt par un curieux motif : lui veut se suicider, elle ne peut pas le laisser faire. Très vite, cette seule question la projète 30 ans en arrière - elle rejoue les lèvres de son père prononçant ces mêmes syllabes, son désarroi, la façon dont il tourne cet appel au secours en blague et le cri de sa soeur qui, quelques heures plus tard, le découvre pendu dans le garage.


Dès lors, elle puise dans ce traumatisme de son enfance la force de s’accrocher à Alexandre Lanier avec désespoir, de ne plus le lâcher malgré sa propension à disparaître, l’invite dans sa vie au détriment de ses proches, le laisse entrer dans sa tête, sa famille, son intimité.


Jusqu’à ce que celui-ci foute tout en l’air.


Journal d'un manipulateur


Entre un roman psychologique qui fait la part belle à la manipulation de l’esprit, et un journal intime amer d’une quarantenaire déçue par la vie, « Le plus fou des deux » croise deux destins à l’aube d’une nouvelle vie.


Alexandre Lanier, personnage clé de ce roman intriguant, met Lucie face à ses démons : un passé inachevé, une famille décousue, un mariage terminé… Et la pousse à éclaircir les zones d’ombre.


Le point fort de ce roman : la sensation de tension permanente. Sophie Bassignac redéfinit le genre de l’écriture intime en parvenant à écrire cette histoire comme une amie nous la raconterait ; avec cette passion caractéristique des anecdotes croustillantes, bouleversantes et pleines de brume où tout se mélange mais où se dégage l’essentiel.


Tu peux découvrir les premières pages

du roman juste ici !


en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY