Mes Années Dior - Suzanne Luling

« Et si j’arrivai à vous transmettre la grande simplicité de tout cela ? De notre jeunesse si haie passée en Normandie, de notre joyeuse petite bande qui se retrouve ensuite à Paris autour du projet de notre merveilleux Christian, devenu désormais l’emblème du luxe et du bon goût français à travers le monde dès que l’on évoque son nom de famille : DIOR. » (Cherche-Midi)


Dans les coulisses de Christian Dior


« Il faut prouver que la couture, c’est Paris. » Préfacé par Hubert de Givenchy, Mes années Dior révèle l’esprit d’une époque, la construction d’un mythe de la mode à travers l’Histoire, la ruine et la guerre — mais surtout par d’une femme : « derrière chaque grand homme se cache une femme », et derrière Christian Dior se cache l’incroyable Suzanne Luling, grande figure de son état-major dont le rôle s’est avéré déterminant dans l’essor de la maison Dior et son rayonnement national et international.


Christian Dior et Suzanne Luling se sont connus dès leur plus jeune âge. Elle n’a jamais douté de sa réussite, il admire son énergie inépuisable et sa bonne humeur. Formée avant-guerre dans la publicité aux côtés de Marcel Bleustein-Blanchet, fondateur de Publicis, elle ne se destinait pas à la mode. Pourtant, lorsqu’il ouvre sa maison de couture en 1946, Christian Dior ne veut qu’elle pour diriger les salons, la vente et la communication. D’un tempérament hors norme au charme irrésistible, cette figure incontournable du Tout-Paris devient l’un des personnages clés chez Christian Dior.


« Pour la décrire, c’est le vocabulaire de l’âge atomique qui est nécessaire. Dire qu’elle est dynamique est insuffisant ; explosive convient à peine. À toute heure, elle est la bonne humeur et l’entrain en marche. Elle ranime les vendeuses, dope les clientes, communique à tous l’enthousiasme et la santé qui brillent dans son regard…. »

A travers un récit intimiste, Suzanne Luling concentre des souvenirs précieux d’une autre époque : de la ruine de la famille Dior à son amitié avec Christian en passant par les temps forts de la construction de cette maison emblématique comme le « New Look », la traversée du rideau de fer ou la mort de Christian que le jeune Yves Saint Laurent remplace, Suzanne Luling nous berce dans un monde de faste et de couture, d’audace, de luxe spécieux à consommer sans modération. « Inconnu le 12 février 1947, Christian Dior était célèbre le 13. »

en collaboration avec...

P.O.L.

plon

PRÉLUDES

presses de la cité

RIVAGES

robert laffont

stock

VERTICALES

ZULMA

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Mails

©LolliothEque2018 / Tous droits réservés

Powered by HARD WoRK ONLY